Nouveau partenariat Spirotiger et Axel Reymond

  • 13 May 2014
  • admin

Spirotiger France, en la personne de Chiara Magnan Ferri, devient partenaire technique d’Axel Reymond, nageur de haut niveau, membre des équipes de France d’Eau Libre* et de Natation Course**, en préparation des championnats d’Europe de Natation de Berlin (Allemagne) 2014.

De l’apport du Spirotiger dans la préparation d’un nageur élite.

Alexandre Demarle, Physiologiste, en charge du suivi de l’équipe de France d’Eau Libre, nous renseigne quant à l’usage du Spirotiger (modèle Sport) et aux perspectives dans le cadre de l’entraînement d’Axel.

« Axel présente un métabolisme aérobie très performant, avec une capacité à mobiliser d’importants VO2 (jusqu’à 6,9 l/min (soit 85 ml/min/kg pour un poids de corps de 82 kg) en pic sur des intervalles longs (500 m) à VMA (vitesse maximale aérobie, laquelle correspond chez Axel à une allure de 59 s au 100 m en petit bassin sur des 500 m)). Axel semble en revanche éprouver quelques difficultés à adopter une ventilation efficiente à l’intensité, mais également et surtout à la conserver sur la durée (lorsqu’il doit soutenir des intensités élevées sur 30-120 min), avec des modalités ventilatoires privilégiant une fréquence élevée et un volume courant correct mais qui pourrait être optimisé (souvent aux alentours de 2,5 l/c, pour 3 l/c maximum, une valeur standard pour un athlète de ce niveau et de ce gabarit (pour rappel, 191 cm, ndr)). Ses sensations à l’effort corroborent certaines observations de terrain (ventilation bruyante à l’issue de certains efforts longs et (très) intenses) et objectives (scientifiques), avec l’emploi d’un analyseur de gaz K4b2 Cosmed (appareil permettant de mesurer souffle par souffle les réponses ventilatoires).

L’utilisation du Spirotiger (entraînement ventilatoire dissocié), en complément d’autres méthodes plus spécifiques et intégrées (usage de tubas adaptés plus ou moins obstrués dans l’entraînement de natation), est envisagée dans une perspective d’optimisation de l’efficience ventilatoire en situation spécifique de nage : être capable à terme de ventiler efficacement 3,5 l d’air par cycle à une fréquence gestuelle de 35 c/min (au seuil) et 3,0 l d’air par cycle à une fréquence gestuelle de 40 c/min (au VO2pic/max), pour un schéma inspiratoire choisi et optimal de 2 temps à droite en crawl (avec un débit ventilatoire de 120 l/min, pour l’exemple). »

*Eau Libre, épreuves de natation de 5, 10 et 25 km (distances communes parcourues en 1, 2 ou 5 heures environ à haut niveau) disputées en milieu naturel (bassin d’aviron, lac, mer), l’épreuve olympique étant le 10 km. Axel a été médaillé de Bronze aux Euros 2012 de Piombino (Italie) sur 25 km, à 18 ans seulement, pour sa première participation.
**Natation Course, épreuves conventionnelles de natation en bassin (longueur de 25 ou 50 m). Axel est un spécialiste des épreuves de demi-fond (400, 800 et 1500 m) plusieurs fois médaillé aux championnats de France Elites.

Contacts :
Fabienne Hauchart, PO, Attachée de presse
Alexandre Demarle, PhD, Préparateur physique et Physiologiste référent